L’Afghanistan. La guerre d’Obama

Couvert obama

Dès son arrivée à la présidence américaine, Barack Obama a défini en termes très spécifiques les objec­tifs de son pays quant à la lutte au terrorisme. Il s’agissait de déstabiliser, de démanteler et de vaincre Al-Qaïda. Pour y arriver, il augmenta substantiellement la présence militaire américaine en Afghanistan tout en proposant une stratégie de sortie. En choisissant de faire du conflit en Afghanistan une guerre de nécessité, Barack Obama ne risquait-il pas d’entraîner les États-Unis dans un conflit sans fin, comme celui du Viêt-nam?

Barack Obama n’est pas un réaliste au sens classique du terme. S’inspirant largement des grands prin­cipes du réalisme chrétien développés par l’analyste américain Reinhold Niebuhr dans les années 1950, il a développé une vision morale du monde qui l’amène à distinguer les conflits nécessaires et inévitables de ceux qui le sont par choix.

Gilles Vandal se penche sur la redéfinition de la politique américaine en Afghanistan et sur la mise en place d’une stratégie de sortie, pour ensuite examiner les conséquences du limogeage du général McKiernan, la mission particulière du général McChrystal et ses échecs ultimes. Il analyse également le report de la stratégie de sortie pour la fin de 2014 et finalement le couronnement de la stratégie d’Obama avec l’élimination de Ben Laden et des principaux dirigeants d’Al-Qaïda.

L'auteur

Gilles Vandal est professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Titulaire d’un doctorat en histoire américaine du Collège William and Mary, en Virginie, il a également été récipiendaire de la prestigieuse bourse Fulbright. Il a publié, en 2011, un ouvrage sur La Doctrine Obama: Fondements et aboutissements (PUQ).

Caractéristiques

Titre: L’Afghanistan. La guerre d’Obama

AuteurGilles Vandal

Année: 2012

CollectionScience politique

Format: 14 × 22,cm

ISBN: 978-2-924142-00-4

Pages: 264

Prix: 24,95 $