La paix par la force? Pour une approche réaliste du maintien de la paix «robuste»

Paixparlaforce

Alors que le maintien de la paix a connu une expansion sans précédent au cours de la décennie écoulée, et compte en 2011 quelque 120 000 personnels déployés, il est toujours hésitant et fait face à des problèmes récurrents. L’un d’entre eux est lié à l’usage de la force dans des opérations dont la nature politique reste prédominante. Le maintien de la paix de l’ONU ne cherche pas à décider par la force, mais à créer, le cas échéant par la force, les conditions d’une décision politique. Comment alors utiliser la force face à des fauteurs de troubles pour préserver la crédibilité des Casques bleus et protéger les populations civiles?

Le maintien de la paix robuste est au cœur de ce questionnement, des projets de réforme en cours et du dialogue indispensable entre tous les acteurs du maintien de la paix (ceux qui décident, ceux qui payent et ceux qui contribuent). Il s’agit de forger un consensus sur les conditions d’exercice du maintien de la paix et de mieux adapter les moyens requis au mandat délivré par le Conseil de sécurité.

Chercheurs et praticiens du maintien de la paix font le point sur la question en tentant de promouvoir une approche réaliste du maintien de la paix robuste.

Les directeurs

Jocelyn Coulon est directeurdu Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix, de l’Université de Montréal.

Alexandra Novosseloff est chercheure-associée au Centre Thucydide de l’Université de Paris-Panthéon-Assas.

Ont participé à cet ouvrage

Jocelyn Coulon, Jean-Marie Guéhenno, Alain Le Roy, Alexandra Novosseloff, Laura Pineschi, Patrice Sartre, Thierry Tardy.

Caractéristiques

Titre: La paix par la force? Pour une approche réaliste du maintien de la paix «robuste»

Directeurs: Jocelyn Coulon, Alexandra Novosseloff

Année: 2011

Format: 13,75 × 20 cm

ISBN: 978-2-922865-93-9

Pages: 228 (annexes)

Prix: 24,95$