Déserteurs et insoumis

Couvert deserteurs

Ce volume analyse pour la première fois le phénomène de la désertion des Canadiens français lors de la Première Guerre mondiale, tout en posant un regard sur le processus judiciaire enclenché pour punir ces «criminels».

Combien de ces militaires ont été condamnés? Quelles furent les peines encourues par ceux qui ont défié la loi militaire? Ces peines étaient-elles en relation avec ce que les différents codes et lois militaires prévoyaient?

On a longtemps cru que les Canadiens français avaient déserté en masse lors de la Première Guerre mondiale. Il n’en est rien! Patrick Bouvier montre que toute proportion gardée, les Canadiens français ont fait leur devoir tout autant que les Ontariens ou les autres Canadiens.

Seuls 61 Canadiens français ont été reconnus coupables de désertion ou de tentative de désertion. De ce nombre, sept ont été fusillés par un peloton d’exécution après avoir été condamnés à la peine capitale. Que représente aujourd’hui ce petit nombre?

Ne permet-il pas d'infirmer les rumeurs persistantes voulant que les militaires francophones aient déserté en très grand nombre?

Une étude rigoureuse et originale qui va au-delà des préjugés et des idées reçues!

L'auteur

Patrick Bouvier est titulaire d'un M.A. en histoire de l'Université du Québec à Montréal (2003). Il enseigne le français dans une école secondaire au nord de Montréal et a déjà publié un roman.

Caractéristiques

Titre: Déserteurs et insoumis. Les Canadiens français et la justice militaire (1914-1918)

Auteur: Patrick Bouvier

Année: 2003

Collection: Histoire militaire

Format: 11 x 17,5 cm

ISBN: 978-2-922865-19-6

Pages: 160 (index)

Prix: 11,95$