Décadence, empire et guerre

Decadence filet

Les Américains sont généralement impérialistes et, parmi eux, les néoconservateurs sont les plus impérialistes. Non pas que tous les Américains veuillent se battre pour l’empire. Mais les membres de la classe politique, de gauche à droite et à de très rares exceptions, sont tous  favorables à une politique étrangère impériale.

Au sein de ce courant dominant, le néoconservatisme se distingue par un militarisme moralisateur: il prône l’empire et prépare la guerre pour sauver les États-Unis de la décadence. Les néoconservateurs croient être les héritiers légitimes d’une pulsion expansionniste et impériale traditionnelle, mais ils semblent ignorer la profonde rupture que leur forme particulière d’impérialisme crée en regard d’une autre vénérable tradition, celle de l’antimilitarisme républicain.

Cet ouvrage est consacré au néoconservatisme, à son histoire, à sa substance intellectuelle (pour ne pas dire philosophique) et à son projet politique et stratégique.

L’auteur

Titulaire d’une maîtrise en études politiques de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Manuel Dorion-Soulié est doctorant en histoire internationale à l’Institut des hautes études internationales et de développement (IHEID) de Genève

Caractéristiques

TitreDécadence, empire et guerre. Le militarisme moralisateur des néoconservateurs américains

Auteur: Manuel Dorion-Soulié

Année: 2016

Collection: Chaire MCD

Format: 15 x 22,5 cm

ISBN: 978-2-924142-36-3

Pages: 164

Prix: 24,95$